Les incultes entre votes des revenants, prise de parole interdite et art contemporain

29

Deux artistes taiwanais à la Biennale du design de Londres
Fabien nous parle ce dimanche de deux artistes taiwanais qui sont exposés en ce moment à la biennale du design de Londres. Taiwan y a son propre pavillon et y présente le travail du photographe Wu Cheng-chang (吳政璋) et de l’artiste illustrateur et vidéaste Hsu Che-yu (許哲瑜).

Les signataires des référendums se cachent parfois sous terre
Bastien vous raconte comment, dans la course aux signatures pour avoir le minimum requis, les partis politiques et autres associations utilisent des manières peu orthodoxes et peu discrètes pour atteindre le minima. Entre les signatures recopiées par la même personne ou encore les signatures de personnes déjà décédées, tous les moyens sont bons!
Bastien nous fera aussi un petit topo sur l’évolution de l’enquête sur le meurtre sordide sur fond de trafic de drogue du professeur d’anglais canadien, assassiné par deux américains il y a deux semaines.

L’ancien président Chen Shui-bian fait parler de lui
Ou plutôt on parle de ce qu’il dit depuis que ses propos ont été publié dans un journal japonais…

Ex-président Chen Shui-bian (archive CNA)

Le hic, c’est qu’il a été condamné à 20 ans de réclusion pour divers dossiers de corruption, détournement, blanchiment et malversation après son second mandat présidentiel. En liberté conditionnelle pour raison médicale depuis 2015 déjà, il n’a toutefois pas le droit de s’exprimer en public, selon les décisions de Justice le concernant.
Les Incultes reviennent donc sur ses propos relatés dans les médias sous forme d’interview et cherchent à comprendre comment l’ex-président en disgrâce a réussi à contourner l’interdit sans véritablement l’enfreindre.