Le poisson-lait, plein de protéines et d’histoire

28
Gruau au poisson (source image flickr)

Malgré la chaleur qui règne de manière permanente dans la ville tropicale de Tainan, les habitants sont adeptes de petits-déjeuners très chauds voire brûlants. Le bouillon de bœuf, le gruau au bœuf ou au poisson s’imposent comme menu typique de cette région. Et lorsque les gens de Tainan consomment du poisson, c’est souvent le poisson chano-chano, élevé depuis longtemps dans cette région qui a leur préférence.

Le poisson-lait est mangé de la tête jusqu’à la queue et du matin jusqu’au soir à Tainan. L’embarras du choix: gruau à la chair de poisson, vessies natatoires braisées, peau de poisson blanchi, intestins fris de poissons ou encore soupe à la tête de poisson et les arêtes qui servent bien sûr à préparer le bouillon. Bref, les habitants de Tainan ont fait preuve de toute leur imagination culinaire possible concernant ce poisson omniprésent. Néanmoins, avec l’évolution de la société, les poissons avec beaucoup d’arêtes perdent de leur charme auprès des consommateurs…