40% des Taiwanais ne savent pas que l’âge du vote est avancé à 18 ans pour les référendums

18
Présentation de l'enquête du New Power Party sur l'assouplissement référendaire (photo RTI)

La fin d’année sera marquée par les élections locales à Taiwan, lesquelles seront combinées aux nombreux référendums soulevés depuis l’assouplissement de la loi référendaire. Aujourd’hui, le New Power Party a publié les résultats d’une enquête à propos des changements relatifs aux référendums.

La secrétaire générale de l’alliance taiwanaise pour les droits des jeunes Yeh Ta-hua (葉大華) a révélé que de nombreux Taiwanais ne connaissent pas ces changements, notamment l’avancement de l’âge du vote à 18 ans pour les référendums.
Yeh Ta-hua s’oppose aussi à la décision de plusieurs établissements de tenir des cours ou des sorties de classe le jour du scrutin, ce qui peut empêcher les jeunes adultes étudiants de voter : « Nous estimons que si les jeunes qui votent pour la première fois se rendent massivement aux urnes, leur participation pourrait avoir un impact décisif sur le résultat des 10 référendums prévus pour la fin de l’année. Ensuite, nous demandons prestement à la commission centrale des élections de mettre en place une formation éducative aux élections étant donné que les résultats de notre enquête montrent que 40% de la population n’est pas au courant de ces changements. Nous estimons que cela mérite toute notre attention. »

Précisons que ce sont environ 600 000 jeunes taiwanais concernés par l’avancement de l’âge du vote et que leur suffrage peut s’avérer important à l’heure du dépouillement quant au résultat, sachant que la moitié des électeurs inscrits du dernier scrutin présidentiel doit s’exprimer pour valider les propositions référendaires et que la majorité simples des suffrages exprimés est requise pour la décision finale.