Des nouvelles taxes américaines sur des biens chinois

17
(Source image: pixabay)

Les Etats-Unis ont annoncé, à partir du 24 septembre 2018, des nouvelles taxes de 10% sur une liste de produits chinois d’une valeur de 200 milliards de dollars américains, et que ces taxes atteindront la valeur de 25% l’année prochaine. Il a aussi été annoncé que si la Chine ripostait, une troisième vague de droits de douane sur une liste d’une valeur de 267 milliards de dollars serait imposée. Des chercheurs de l’Institut de recherche économique de Taiwan estiment qu’en raison de la pression que connaissent les entreprises et les citoyens américains, les taxes ont été instaurées en plusieurs fois. En effet, les Etats-Unis importent de biens de consommation majoritairement chinois. Instaurer ces taxes en une seule fois augmenterait le déficit commercial. Sun Ming-te(孫明德) de l’Institut de recherche économique de Taiwan considère que malgré cette précaution, l’augmentation des taxes douanières aurait des effets contraires à ceux escomptés : « Je disais à l’instant que cette mesure revenait pour les Etats-Unis à se tirer une balle dans le pied. En effet cela va conduire les entreprises américaines à importer massivement plus tout de suite quitte à remplir leurs hangars, en prévision de la nouvelle augmentation des tarifs douaniers l’année prochaine ». Concernant enfin l’impact sur les usines taiwanaises, Sun Ming-te considère que l’incidence de cette mesure reste faible dans l’immédiat, mais que la troisième vague de droits de douane qui toucheront 267 milliards de dollars américains aura très certainement un impact effectif.