Taiwan cherche à se protéger de la guerre commerciale sino-américaine

31
Professeur Lee Wo-qiang (李沃牆) au micro de RTI (image université Tamkang)

A compter de ce lundi, les Etats-Unis étendent leur taxe douanière qualifiée d’anti commerce déloyal à l’importation à une nouvelle liste de produits chinois ou fabriqués en Chine. Par cette politique, Trump fait le pari d’une approche par la force pour obliger la Chine à réformer son système actuel qui favorise une concurrence commerciale déloyale vis-à-vis des États-Unis.

A Taiwan, qui compte de nombreux fournisseurs et hommes d’affaires en Chine qui ont largement investi dans la chaîne d’approvisionnement, les craintes sont nombreuses de voir cette guerre commerciale porter un énorme coup à leurs affaires. Une inquiétude partagée par les analystes qui estiment aujourd’hui que ces nouvelles mesures vont toucher directement le secteur taiwanais de l’exportation au point de ralentir la croissance économique du pays de 1%.

Au micro de RTI, Lee Wo-chiang, spécialiste en économie et professeur au département économie et finances de l’université Tamkang, dans le Nouveau Taipei, détaille la situation et les inquiétudes du secteur industriel taiwanais des hautes technologies, en cherchant les solutions qui se présentent à Taiwan pour « s’extirper » du cercle fermé et de plus en plus serré de la chaîne d’approvisionnement industrielle du continent chinois.