Un accord à six parties pour promouvoir les start-up

23
Collaboration pour les start-up(Source image RTI)

Taiwan a signé hier un accord-cadre avec l’Inde, l’Indonésie, la Thaïlande, la Nouvelle-Zélande et la Corée du Sud pour faciliter le développement des start-up. Cet accord est basé sur le partage de ressources afin de créer des conditions plus favorables pour le développement des nouvelles sociétés innovantes.

A titre d’expérimentation, le gouvernement taiwanais a dernièrement créé un village à Linkou dans le Nouveau Taipei pour accueillir les opérateurs étrangers de start-up. Ce village est le premier de ce type dans toute l’Asie.

Présent à la cérémonie de signature de l’accord, le vice-ministre de l’économie Kung Ming-hsin (龔明鑫) a tenu à souligner le caractère coopératif des start-up: « Qu’il y ait ou non la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, les start-up doivent poursuivre continuellement leurs activités. C’est une direction très positive. Contrairement aux entreprises mûres, qui sont souvent en concurrence sur les prix ou autres, les start-up qui viennent de débuter leurs opérations ont plus de possibilités de collaborer entre elles que de se concurrencer. »

L’accord permettra aux start-up de se développer avec le soutien du gouvernement du pays d’accueil.