Coopération franco-taiwanaise visant à franchir la barrière hémato-encéphalique

43
Le Dr. Chen Wen-shiang présente la découverte sur le mécanisme de la barrière hémato-encéphalique (photo : RTI)

Le ministère des sciences et technologies a indiqué aujourd’hui qu’il mène avec  l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) de la France une recherche sur la barrière hémato-encéphalique. Cette recherche est dirigée par le Dr. Chen Wen-shiang (陳文翔) de l’Hôpital de l’Université Nationale de Taiwan pour la partie taiwanaise et par le professeur Claude Inserra de l’Université Lyon I pour le côté français.

Les chercheurs tentent de lever provisoirement la barrière hémato-encéphalique, qui est une protection naturelle du cerveau. Cette protection constitue aussi un obstacle pour les traitements médicaux, empêchant les médicaments d’accéder à l’intérieur du cerveau. Les chercheurs engagés ont réussi à trouver des moyens pour lever l’obstacle durant au moins une demie heure.

Cette découverte pourrait permettre de traiter de manière plus efficace plusieurs maladies. « Si, par exemple, le patient ressent une douleur, qui est une sensation au niveau cérébral, on pourrait réprimer sa douleur par ce moyen. Ou encore, dans les endroits où le sang manque, on pourrait stimuler le cerveau pour qu’il ordonne la génération de nouvelles veines. Ceci permettra une évolution importante des traitements contre l’apoplexie ou contre la démence, » a détaillé le Dr. Chen Wen-shiang.