Les calligraphies classées trésors nationaux exposées au Musée national du Palais

43
Calligraphie de Wang Xizhi (Image Musée national du Palais)

Cette calligraphie issue des mains du célèbre calligraphe Wang Xizhi (303-361) de la dynastie Jin de l’Est est un rouleau en trois parties. Deux de ces trois parties s’inscrivent comme une correspondance de salutation que l’artiste adresse à son cousin. Le calligraphe présente sa situation tout en demandant celle de son cousin. Cette calligraphie réalisée en écriture semi-cursive et cursive est appréciée pour ces traits libres et variés. Le calligraphe a même écrit le caractère «  (Fu) » (signifiant retour) selon trois styles différents dans le même paragraphe. Nous les avons encerclés dans l’image ci-dessous :

Le caractère Fu(Image Musée national du palais de Taipei)

Cette calligraphie est tellement appréciée des empereurs, qu’ils ont ordonné la réalisation de copies pour mieux conserver l’original. Ces copies sont conservées au Musée national du Palais de Taipei et font l’objet d’une exposition actuellement.

 

L’exposition du Musée national du Palais (Image Musée national du Palais de Taipei)

A partir du 4 octobre jusqu’au 25 décembre, le Musée national du Palais de Taipei organise en effet une exposition de peintures et calligraphies classées trésors nationaux. 26 chef-d’oeuvres du célèbre Wang Xizhi (303-361) de la dynastie Jin de l’Est, de Xu Hao (703-782) des Tang ou encore de Fan Kuan (950-1031) de la dynastie des Song sont présentées pour le public.