Journée mondiale contre la peine de mort : trouvons ensemble des alternatives à la peine de mort

21
Journée contre la peine de mort (image RTI)

Le 10 octobre est la fête nationale de Taiwan mais aussi la journée mondiale contre la peine de mort. L’Alliance taiwanaise pour la fin de la peine de mort (Taiwan Alliance to End the Death Penalty) appelle ainsi le gouvernement à cesser d’exécuter les condamnés à mort et invite toute la population à discuter sur des alternatives possibles afin d’abolir progressivement la peine de mort.

Lors d’une conférence de presse, l’avocat militant Yang Kuei-chih (楊貴智) a souligné la contradiction de l’opinion publique sur la question : « Puisque nous désapprouvons l’acte homicidaire de l’assassin, pourquoi approuvons-nous que l’Etat, qui nous représente, mette fin à la vie de l’assassin afin de rétablir la justice ? Ensemble, nous allons réfléchir sur des solutions pour remplacer la peine de mort et défendre la justice. »

Cette position est soutenue par Madeleine Majorenko, représentante de l’Union Européenne à Taiwan, présente à cette conférence de presse. Elle a conseillé à la population de consacrer désormais le débat sur les alternatives à la peine capitale plutôt que sur son abolition, un sujet qui risque de n’aboutir jamais à un consensus.