Le caractère 雙: paire, double

22

Signifiant ‘deux’ au sens d’une paire, d’un couple de deux choses identiques, le caractère  entre dans la catégorie des caractères composés.

Pour saisir son étymologie, il nous suffit ainsi d’isoler chaque partie qui le compose : tout d’abord, la partie supérieure répète strictement deux fois le même caractère :  (zhūi), qui signifie ‘oiseau’. Cet oiseau, à l’origine, est dessiné de profil, le bec et l’œil en haut à gauche et les ailes légèrement en arrière, vers la droite, comme s’il tenait en équilibre sur une petite branche. Avec la formalisation des caractères, les traits se sont sinon durcis du moins rigidifiés, la tête de l’oiseau étant représentée par le radical et les ailes et la patte (ou griffes) apposées à sa droite et simplifiées en .

Nous avons donc affaire à deux oiseaux apposés. Quant à la partie inférieure, il s’agit du caractère (yòu) qui désigne une main, et plus précisément la main droite. Étymologiquement parlant, le caractère  signifie ce qu’il représente, à savoir une paire d’oiseaux. Apparemment, d’après les recherches des sinologues, les deux oiseaux évoqués dans le caractère  sont un type bien particulier d’oiseaux, probablement de petite taille comme des inséparables, et justement toujours vendus par paire, même si l’origine précise du caractère reste difficile à trouver aujourd’hui.

Après cette paire d’oiseaux, le caractère  a été écrit de plus en plus pour véhiculer la notion de paire, de double, avec toujours l’idée de deux choses identiques et donc, englobant également le concept de « parité » tel qu’usité aujourd’hui.