Le gouvernement répond aux médias sur la question des Chinois d’outre-mer

10
Le président de la Commission des compatriotes d'outre-mer en visite en Afrique (Image CNA)

Le président de la Commission ministérielle des compatriotes d’outre-mer de Taiwan Wu Hsin-hsing (吳新興) s’est aujourd’hui exprimé devant les comités diplomatique et de défense du Yuan législatif. Les médias l’ont questionné quant à la participation de plus en plus forte de Chinois d’outre mer dans l’association des Taiwanais d’outre mer. Le ministre a déclaré que ce phénomène était sans doute lié à la forte émigration récente de Chinois à l’étranger, et que parmi cette population, certains soutenaient les valeurs de démocratie et de liberté et reconnaissaient Taiwan :

« Ces nouveaux émigrés venus de Chine continentale s’identifient en général à la Chine car ils ont tendance à garder des liens très étroits les uns avec les autres. Toutefois, un bon nombre d’entre eux, en arrivant à l’étranger, comprennent combien la démocratie et la liberté sont précieuses. Ils deviennent insatisfaits du Parti communiste chinois et du régime en place et beaucoup reconnaissent la République de Chine et reconnaissent Taiwan ».

En mars de cette année, l’organisme chinois appelé « Bureau des Chinois d’outre-mer » dépendant du Département d’Etat chinois a été fusionné avec le « Bureau pour la réunification du Parti communiste chinois ». Wu Hsin-hsing a rappelé que bien que toutes les opinions existent chez les Taiwanais d’outre-mer, la plupart reconnaissent Taiwan et soutiennent avec conviction la République de Chine.