Scandale à la pompe : le sans plomb 95 de la CPC est défectueux !

84
Scandale à la CPC et son super 95 sans plomb (image Wikimedia Commons)

La société publique CPC a révélé ce dimanche que la qualité de son super 95 sans plomb ne répondait pas aux standards requis. Toutes les raffineries de la CPC ne sont fort heureusement pas en cause mais le scandale est bel et bien palpable, d’autant plus que c’est la raffinerie de Taoyuan, qui alimente largement les pompes à essence du nord de l’île qui est pointée du doigt.

Imaginez l’ampleur des dégâts éventuels, sachant que les stations alimentées par cette raffinerie et donc une partie de son carburant sous-qualitatif sont à Taipei, dans le Nouveau Taipei et à Taoyuan, des mégapoles très habitées et qui comptent pléthore de véhicules, des particuliers au utilitaires en passant par les encore plus nombreux scooters. Au total, une centaine de stations-service de la CPC ou franchisées sont impliquées malgré elles dans l’affaire, sans compter les usagers touchés.

La CPC souligne qu’il n’y a pas d’autres risques autres qu’un dérèglement de la jauge du niveau du carburant, donc pas de danger de sécurité immédiat. En attendant le rapport demandé par le gouvernement sur cette affaire, la CPC travaille au nettoyage des cuves des stations-essence touchées et au remplacement du carburant défectueux en même temps qu’au recensement des véhicules touchés à indemniser.