Taiwan condamne l’interférence chinoise dans ses élections

37
Les élections locales se préparent à Taiwan (Image CNA)

Le bureau d’enquête dépendant du ministère de la Justice a indiqué qu’il détient des informations relatives à l’interférence de la Chine dans les élections locales de fin d’année. Le bureau d’enquête se concentre à présent sur les candidats financés par la Chine. Le premier ministre William Lai Ching-te (賴清德) a insisté sur le caractère illégal de ces agissements : « Lors de son récent discours prononcé à Hudson Institute, le Vice-Président américain a pointé du doigt la Chine pour avoir tenté par différents moyens d’interférer sur les élections américaines et d’influencer la politique intérieure des Etats-Unis. Actuellement, nos autorités judiciaires maîtrisent de nombreuses informations prouvant l’implication chinoise dans les élections taiwanaises par tous les moyens. Nous exigeons la retenue de tous les candidats pour éviter d’utiliser des forces d’un pays tiers dans les élections taiwanaises. C’est illégal. » Le bureau chinois des affaires taiwanaises a bien entendu réfuté les informations du bureau d’enquête. La commission ministérielle des affaires continentales n’a pas hésité à souligner par la voix de son porte-parole les pratiques courantes de la Chine déjà connues lors des élections précédentes à Taiwan. Elle demande à la Chine de ne pas violer le système démocratique de Taiwan.