Plus de 1 000 spatules à tête noire ont été recensées à Tainan

9
Au retour de l'automne, les spatules à tête noire regagnent le sud de Taiwan pour y passer l'hiver (source image : flickr)

Au fur et à mesure que descend la température, les oiseaux migrateurs reprennent leur voyage annuel vers le sud. Comme les années passées, les amoureux d’oiseaux sauvages attendent avec impatience le retour de ces visiteurs du nord et notamment des spatules à tête noire.

Les premières sont déjà arrivées dans le parc de Chiku, une zone marécageuse à Tainan, au mois de septembre. Leur nombre augmentant tous les jours, elles ont franchi la barre symbolique des 1 000 le 21 octobre. Cependant, il ne s’agit pas encore de la plus grande affluence. Selon une estimation des spécialistes du centre de la conservation des espèces endémiques de Chiku, très probablement, le parc pourrait en accueillir environ deux milliers cette année.

En effet, depuis plusieurs années, la moyenne se stabilise aux alentours de 2000. Grâce aux efforts continus des spécialistes et des habitants, la population de spatules à tête noire à Chiku s’est multipliée par dix, passant de 206 oisseaux en 1993 à 2060 en 2016.