Farfalla

18
(image Fabien Seguin)

En italien, « papillon » se dit « farfalla », et c’est vraiment le mot le plus approprié auquel on peut penser pour désigner cette flammèche automotrice, cet assemblage poudré et ocellé brinquebalant d’une fleur l’autre, cette corolle animale articulée.
« Papillon » est un terme par trop élégant, l’espagnol « mariposa » obscur, « butterfly » étrange (la mouche du beurre ? la mouche beurrée ?), quant au chinois «  » (hudie), il n’évoque rien à nos sensibilités gréco-latines.
Oui, c’est bien « farfala » qui convient, la petite flamme, le feu follet vivant, la fée farfelue.

(image réalisée sur négatif 6×6 Lomochrome purple)