Le caractère 教: enseigner

24

Le caractère  (jiào), du haut de ses 11 traits, esquisse à proprement parler l’action d’enseigner. En effet, en le décomposant en ses deux parties, nous retrouvons l’élément de gauche  (xiào) qui associe un vieil homme et un enfant, avec l’élément de droite, , qui représente justement une action.

Le vieil homme et l’enfant,  (xiào), est un caractère central de la pensée chinoise puisqu’il véhicule avant tout le concept de piété filiale, donc l’attitude que l’enfant ou le jeune doit à son aîné, à sa génération supérieure de respect, de piété.
Pour le caractère qui nous intéresse aujourd’hui, celui qui signifie enseigner, c’est surtout le rapport du jeune à son aîné qu’il faut retenir. Une attitude filiale au sens large, et pas restreint à ses parents.
Quant à l’élément de droite, 
(pū), il représente une main tenant un bâton, représentant l’action d’un homme en train de frapper légèrement sur quelque chose, puis l’idée d’action en général. Au fil du temps, le攴 (pū) s’est simplifié en  dans les compositions, si bien qu’il est parfois devenu (sūi), cette idée d’un homme marchant malgré les obstacles. Cependant, aussi séduisante soit-elle, cette version semble beaucoup moins attestée par les spécialistes en sinologie.

 

L’association de nos parties donnent ainsi l’idée du vieil homme qui agit sur l’enfant, en lui inculquant le savoir.