Le ministère des sciences s’allie technologiquement à Uber

30
Logo de Uber Open Source

Le service américain de réservation de voitures avec chauffeur Uber renforce ses capacités de recherche sur l’intelligence artificielle ces dernières années et la semaine dernière c’est le ministère taiwanais des sciences et technologies qui a annoncé une coopération visant des échanges de technologie concernant l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le système de réservation de voitures avec chauffeur de Uber et l’automation en matière de conduite automobile, soit l’intelligence artificielle au service des véhicules autonomes.

Dans une déclaration commune avec Uber, le MOST a annoncé les ambitions de cette coopération déjà en cours du reste avec l’envoi d’une délégation d’experts et chercheurs taiwanais au premier sommet Uber Open 2018 qui vient de se dérouler à San Francisco par le centre de recherche sur l’IA et son atelier sur les véhicules autonomes.

Taiwan compte bien sur ce sommet pour faciliter les échanges de talent technologiques et susciter de nouvelles percées dans le domaine.
Pour le ministre des sciences Chen Liang-gee (陳良基), il est du rôle et de l’intérêt pour le ministère des sciences et technologies d’encourager les industries locales du secteur de l’IA et des véhicules autonomes à développer des partenariats avec la Silicon Valley des Etats-Unis pour parfaire leurs R&D et accéder en même temps aux ressources technologiques sur le marché américain.

Ce rapprochement technologique avec Uber, Taiwan le qualifie de stratégique et d’ambitieux et pour le ministre des sciences et technologies, l’investissement en vaut la chandelle et il espère d’ailleurs en palper les fruits rapidement, en s’appuyant sur la société américaine qui a été classée entreprise leader du classement CB Insights, une startup privée évaluée à plus d’1 milliard de dollars américains.