Fourmillement électoral

18
(image Fabien Seguin)

Juste avant les élections, les villes taiwanaises pullulent de signes, affiches, visages, caractères et numéros. C’est à celui ou celle qui marquera (ou matraquera) le plus les esprits. Une rhétorique visuelle envahissante mais qu’il faut avoir vu au moins une fois.