Ouverture aux Îles Marshall du premier sommet virtuel sur le climat

26
Aujourd'hui s'ouvre le Sommet virtuel des dirigeants sur le climat aux Îles Marshall (Image : AFP source Internet)

A l’occasion de l’ouverture, aujourd’hui aux Îles Marshall, du Sommet virtuel sur le climat, le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU) António Guterres a déclaré que les mesures prises par la société internationale pour enrayer le changement climatique étaient insuffisantes et trop lentes.

Le sommet est particulièrement innovant puisque la réunion se déroule en ligne pendant 24 heures afin de limiter l’emprunte carbone de l’événement. Il rassemble les dirigeants du Forum sur la vulnérabilité climatique (FVC), qui regroupe 48 des pays les plus menacés par le changement climatique, avec pour but d’encourager la communauté internationale à respecter les engagements pris pendant la COP21 de Paris et à limiter le réchauffement à une augmentation d’1,5 degrés par rapport à l’ère préindustrielle.

Les Îles Marshall sont un des pays les plus menacés par le réchauffement climatique et le pays est en avance en termes d’ambitions politiques dans ce domaines, puisque la présidente Hilda Heine a annoncé un plan qui consiste pour son pays à fonctionner à 100% à partir d’énergies renouvelables et ainsi atteindre l’objectif de zéro émission de gaz à effet de serre d’ici 2050.