Adieu à « adieu au nucléaire » en 2025

22
Relancement de la deuxième réacteur de la deuxième centrale nucléaire(Image CNA)

Parmi les dix référendums auxquels les Taiwanais ont pris part samedi dernier, les électeurs ont voté Oui pour la question « Approuvez-vous la suppression du premier alinéa de l’article 95 de la loi sur l’électricité qui dispose que « toutes les installations de production d’électricité reposant sur l’énergie nucléaire doivent complètement cesser leur activité d’ici 2025? » A 59,5% pour et 40,5% contre, les Taiwanais consentent par ce référendum à ne pas arrêter entièrement l’utilisation de l’énergie nucléaire en 2025 alors que ceci s’inscrivait comme une politique chère au Parti démocrate progressiste. Le DPP qui a longtemps prôné la fin de l’énergie nucléaire avait officiellement défini la date de 2025 lorsque Tsai Ing-wen est arrivée au pouvoir en 2016. L’objectif de Tsai Ing-wen était de réaliser ses engagements électoraux en répartissant les énergies taiwanaises en 20% d’énergies renouvelables, 50% de gaz naturel et 30% de l’énergie thermique à charbon. Cela signifie qu’en 2025, les trois centrales nucléaires en exercice depuis des années 70-80 seraient officiellement arrêtées et il est déjà décidé que la 4e centrale qui n’a jamais été mise en service depuis sa construction ne le sera jamais.

Mais les Taiwanais ont exprimé leur désaccord avec la politique gouvernementale par le biais du référendum samedi dernier. Le gouvernement a déjà abandonné son objectif de 2025, même le nucléaire est toujours à supprimer sur le longterme.