Les jeunes adultes taiwanais ne connaissent pas les méfaits de la noix de bétel

20
Noix de betel (image Flickr - Formosa Wandering)

L’alliance taiwanaise pour la prévention du cancer de la bouche a rendu publique aujourd’hui son enquête 2017 sur la consommation et les méfaits de la noix de bétel. Les résultats font état d’une baisse du nombre de personnes qui mâchent la noix de bétel ainsi qu’un recul du nombre de cas de cancers de la bouche et du taux de mortalité.

Malgré ces résultats encourageants, l’alliance taiwanaise pour la prévention du cancer de la bouche s’alarme de la méconnaissance des risques liés à la mastication de la noix de bétel d’autant que le nombre de consommateurs chez les jeunes adultes n’enregistre pas de baisse notable.

Selon les données du ministère de la santé, le cancer de la bouche est la cause principale des cancers chez les hommes âgés de 30 à 59 ans à Taiwan et que l’âge médian des personnes atteints de ce cancer est de 59 ans, soit dix ans de moins que l’âge médian des cancers en général.

L’enquête montre enfin que le taux de consommateurs adultes est tombé à 6,1% en 2017 mais dans le même temps le taux de connaissance des risques liés à la mastication de la noix de bétel est en repli à 51,2%, contre 55,9% en 2016.