Le bureau du tourisme veut maîtriser des éventuels flots de touristes chinois

6
Groupe de touristes chinois (Image CNA)

Voilà déjà deux semaines que les élections locales ont bouleversé le paysage politique taiwanais et porté à la tête de la mairie de Kaohsiung le candidat du KMT Han Kuo-yu (韓國瑜). Le nouveau maire, sans avoir pris ses fonctions, laisse déjà entendre qu’un grand nombre de touristes chinois veulent désormais aller visiter le premier port de Taiwan.

Le directeur du bureau du tourisme Zhou Yong-huei (周永暉), qui cherche à tout prix à éviter que le phénomène des groupes de touristes chinois voyageant à bas coût ne réapparaisse à Taiwan, a indiqué que trois axes seraient maintenus pour le prévenir :

« Dans un premier temps, en termes de gestion des voyages en car, la qualité des groupes de voyageurs sera plus rigoureuse qu’avant. Dans un deuxième temps, nous voulons que les touristes chinois découvrent Taiwan plus en profondeur : c’est pour cela que nous favorisons le tourisme individuel. Troisièmement et enfin, nous attendons que les agences de voyages et les organisateurs, proposent des itinéraires et des programmes basés sur la qualité et la bienveillance, et non pas sur les bas prix ».

Le bureau du tourisme cherche également à développer un tourisme de découverte, plus en profondeur, notamment grâce à la promotion, l’année prochaine, de « l’année du slow tourisme dans les zones rurales ». Le gouvernement espère ainsi encourager les voyages dans le Sud et dans les régions hakka, les voyageurs se limitant le plus souvent à Taipei.