Une modification de la loi électorale pour contrer l’influence étrangère

12
(Image CNA)

La campagne électorale des élections générales du 24 novembre dernier a été marquée par de nombreux cas d’influence étrangère et de fonds étrangers. Afin de rendre les publicités de campagne plus transparentes, la commission du ministère de l’Intérieur a voté une modification de la Loi sur les élections et la destitution du président et du vice-président en s’inspirant de la loi américaine sur l’honnêteté des publicités.

Un responsable du ministère de l’intérieur, Cheng Ying-hung (鄭英弘) , a précisé les nouvelles limites que poseront cette modification de loi :

« Cette modification interdit de diffuser des publicités financées par des personnes ou des groupes étrangers, de Chine, Hong Kong ou Macao, sous peine de se voir imposer une amende de 200 000 à 10 millions de dollars taiwanais ou de jusqu’à deux fois le coût de la publicité ».

En outre, les médias qui diffusent des publicités de campagne devront, en plus du nom de l’annonceur, préciser  ses investisseurs et d’autres informations pertinentes concernant le financeur de la publicité.