Diplomatie : l’appellation « Chinese Taipei » est à éviter

20
Joanne Ou (歐江安) (Image RTI)

Afin de faire face aux problèmes de la représentation et de l’appellation de Taiwan lors des activités internationales, le ministère des affaires étrangères a publié récemment un code de travail sur la participation internationale des structures taiwanaises organisées ou assistées par les organismes publics.

Joanne Ou (歐江安), du ministère des affaires étrangères, a indiqué les raisons de la publication de ce code de travail  :    « C’est principalement pour aider davantage nos groupes civils dans leur intégration internationale, pour démontrer la vitalité de la population et améliorer notre visibilité internationale. Ce code sert de référence aux différents ministères dans leur assistance aux structures privées pour prendre part aux activités internationales, afin d’éviter de voir le statut de Taiwan rabaissé ou que le droit à participer aux activités internationales de la société civile soit affecté. »

Elle a ajouté que le nom « Chinese Taipei » n’est qu’un choix de dernier recours et que « République de Chine », « République de Chine (Taiwan) » ou « Taiwan » lui sont préférés.