Peste porcine : Taiwan renforce de nouveau les sanctions à la douane

85
Les chiens renifleurs épaulent le travail des douaniers (image CNA)

Aujourd’hui, le gouvernement a annoncé la mise en place d’un centre d’urgence pour gérer la crise de la peste porcine africaine afin de centraliser les efforts de sensibilisation et de lutte contre l’entrée sur le territoire des produits à base de porc des zones infectées en Chine, d’autant que l’épizootie semble hors de contrôle.

Dans le même temps, face aux 41 cas de violations constatées aux portes de Taiwan depuis le vendredi 14 décembre et l’entrée en vigueur des nouvelles sanctions contre l’entrée de viande de porc sur le territoire, les autorités taiwanaises viennent d’annoncer que l’amende dissuasive sera de nouveau rehaussée à compter de demain, mardi 18 décembre.

Tout contrevenant appréhendé pour la première fois écopera ainsi d’une amende de 200 000 dollars taiwanais, soit environ 5747 euros, ce qui représente une sanction multipliée par quatre par rapport au barème appliqué depuis vendredi dernier. Quant à l’amende plafond d’un million de dollars taiwanais ou 28 737 euros, elle sera appliquée pour toute récidive, au lieu de la 3e infraction répétitive jusque-là.