Li Ang, une auteur contre le patriarcat

24
Li Ang (image Flickr)

Taiwan par les livres se penche aujourd’hui sur l’oeuvre et le destin de Li Ang, écrivaine taiwanaise née en 1952 et dont les textes donnent souvent l’assaut au conservatisme de la société taiwanaise. Auteur de dizaines de nouvelles qui ont souvent suscité la polémique par les questions sociétales qu’elles posaient et par leur remise en cause des valeurs traditionnelles et patriarcales, l’oeuvre maitresse de Li Ang reste La femme du boucher (récemment republié sous le titre Tuer son mari), longue nouvelle ou court roman où, partant d’un fait divers, l’auteur développe un récit sanglant et poignant sur la condition de la femme dans les sociétés chinoises et taiwanaises.