Revue Asie-Pacifique : La première ministre du Bangladesh réélue à l’issue d’élections très tendues

21
La première ministre du Bangladesh Sheikh Hasina en 2014 (Image : Flickr - Russel Watkins)

Voici seulement deux jours que se sont achevées les élections législatives au Bangladesh : des élections au bilan très mitigé puisque le parti gagnant et actuellement au pouvoir, la Ligue Awami, a parlé d’élections historiquement calmes et justes, tandis que l’opposition a déploré les irrégularités. En effet si le bilan officiel et final n’est pas encore établi, au moins 17 personnes sont mortes en deux jours, dont plusieurs tués par balles par des policiers.

C’est sans trop de surprise que la Ligue Awami a de nouveau obtenu une majorité des sièges au Parlement (288 sur 300) mais les scores ridicules de l’opposition laissent dubitatifs. Ce succès est ainsi entaché par des accusations sérieuses et graves de corruption ainsi que d’une dérive autoritaire récente du gouvernement de Sheihk Hasina, dont le rôle dans le succès économique du pays est néanmoins reconnu par à peu près tous. On se penche cette semaine sur les enjeux de ces élections et sur les grands défis du pays pour années à venir.