Rappel à l’ordre pour les universités recrutant des élèves étrangers via des intermédiaires

24
Yao Leeh-ter (Image RTI)

Ces dernières semaines, des universités ont été accusées d’avoir enrôlé, via des intermédiaires, des étudiants étrangers notamment d’Asie du Sud-Est pour des jobs étudiants ou des stages en usine en les forcant à effectuer des heures supplémentaires illégales.

Lors de la conférence nationale des présidents d’université, le ministre de l’éducation par intérim Yao Leeh-ter (姚立德) a tenu à rappeler l’illégalité de ce procédé :  « On ne peut pas avoir de faux étudiants qui sont actuellement là pour travailler. il est interdit de passer par des intermédiaires pour recruter des étudiants ni pour organiser des stages dans des entreprises ou des usines. On le sait, ces intermédiaires seront de plus en plus gourmands et ce sont les étudiants qui en subiront les conséquences et seront exploités. C’est inconcevable. »
Il a ajouté que le ministère de l’éducation a demandé à l’université Feng Chia de mettre en place un centre de conseil aux services multilingues pour que les étudiants étrangers puissent déposer des plaintes plus facilement dans leur langue natale.