Le ministre de la Défense japonais appelle à une résolution pacifique des différends interdétroit

31
Le ministre de la Défense japonais Takeshi Iwaya (Image : CNA)

Le ministre de la Défense japonais Takeshi Iwaya a déclaré hier à Washington que le Japon souhaite voir les différends interdétroit se résoudre par des discussions et des actions pacifiques. Il s’est exprimé sur le dernier Plan de défense du Japon, au cours d’une rencontre avec le groupe de réflexion Strategic and International Research Center (CSIS), à l’occasion de sa première visite aux Etats-Unis depuis sa prise de poste en octobre 2018.

Dans la version anglaise du document, le Japon s’inquiète de ce que la Chine cherche à modifier le statu quo dans le monde par la force et de manière unilatérale, et déploie ses forces militaires de façon opaque dans la mer de Chine méridionale et dans la mer de Chine orientale.

Il a également appelé à la garantie d’un espace indopacifique libre et ouvert et à plus de coopération entre le Japon et les pays de la zone dans le domaine de la sécurité, conformément à la vision commune du Japon et des Etats-Unis. Toutefois,  interrogé par les médias taiwanais présents sur place, il n’a pas souhaité préciser si cette coopération incluait Taiwan et si le Japon aiderait Taiwan en cas d’invasion chinoise de l’île.