La demande de visite de la femme de Lee Ming-che une nouvelle fois refusée

16
Lee Ching-yu (李凈瑜) (Image RTI)

Kuan An-lu (管安露), la porte parole de la SEF, fondation pour les échanges interdétroit, organisme semi-officiel en charge des échanges interdétroit, a annoncé aujourd’hui que la prison Chishan en Chine, dans laquelle le militant des droits de l’Homme Lee Ming-che (李明哲) est enfermé depuis novembre 2017, a une nouvelle fois refusé la demande de visite de sa femme Lee Ching-yu (李凈瑜). D’après Kuan An-lu, la prison n’a pas donné d’explication à son refus.

Sa dernière visite, après plusieurs refus, date de décembre dernier. Lee Ching-yu avait déclaré que la condition physique de son mari était très inquiétante et qu’il était sujet à maltraitance. Le compte de Lee Ming-che, emprisonné depuis mars 2017, a cependant été rendu accessible pour qu’il achète vêtements et nourriture.