La durée de fonctionnement des centrales nucléaires ne sera pas rallongée

12
La centrale d'Hsinta est une centrale thermique alimentée au charbon (Image : Wikipedia - Eric Deng)

Lors d’une conférence de presse qui a eu lieu aujourd’hui, le ministère de l’Economie a annoncé qu’il estimait une réduction d’en moyenne 1% la production de l’électricité basée sur les centrales thermiques à charbon, cette année ainsi que l’année prochaine. Le ministère s’engage à ce que cette réduction ne provoque pas de coupures de courant dans les deux ans à venir, mais estime que ces objectifs ne pourront plus être atteints à partir de l’année 2021.

Il a enfin annoncé que la durée de fonctionnement des centrales nucléaires ne serait pas rallongée, en raison de difficultés techniques malgré la volonté populaire exprimée à travers les trois référendums du 24 novembre dernier soumis concernant ce sujet.

Le résultat du 7ème référendum, concernant l’objectif de réduction d’1% en moyenne par an de l’électricité issue des centrales thermiques à charbon, ne pourra pas être respecté au delà de 2020.