Le 09 février dans l’Histoire

6
Lee Hsueh-yen (李學炎) (image Wikimedia)

Éphéméride en Asie: le 09 février dans l’Histoire

– 1899: déclenchement de la Révolte des Boxerscontre l’occupation de la Chine par les puissances occidentales.

– 1921: le tulkou ou Bouddha vivant de Mongolie du nord déclare son indépendance après que les communistes russes et mongols ont pris contrôle de cette région.

– 1942: Tchang Kai-shek (蔣中正) président du Comité militaire du gouvernement nationaliste, se rend en Inde.

– 1955: le Sénat américain adopte le Traité de défense commune sino-américain avec 64 voix contre 6.

– 1957: le ministère des Affaires étrangères de la République de Chine-Taiwan prône l’indépendance des îles Ryukyu.

– 1962: ouverture officielle de la bourse de Taiwan.

– 1993: le président français Mitterrand se rend au Vietnam. Il est le premier chef d’État occidental à se rendre au Vietnam après 1966. Cela met fin à l’isolement du Vietnam au sein de la communauté internationale.

– 1994: le président de la République de Chine-Taiwan Lee Teng-hui (李登輝) se rend en Indonésie, aux Philippines et en Thaïlande pour une visite informelle.

– 2000: découverte de poteries porteuses d’incriptions en chinois ancien dans la province du Shandong. Ces inscriptions datent de plus de 5000 ans. Cette découverte fait reculer de plus de 2 000 ans l’histoire de l’écriture chinoise.

–2005: Le Japon annonce qu’il a repris le phare construit sur les îles Diaoyutai.

–2013: Le gouvernement du comté de Hualien encourage les vols directs entre les deux rives du détroit. Le premier vol Jinan-Hualien de la Shandong Airlines décolle la veille du Nouvel Anlunaire et 150 touristes chinois du Shandong arrivent à Taiwan viaHualien pour un voyage d’une semaine.

–2014: mort aux Etats-Unis à l’âge de 102 ans de Lee Hsueh-yen (李學炎), capitaine des « Flying Tigers ou Tigres volants  » de la Force aérienne composée de pilotes américains basée en République de Chine-Taiwan en 1941.

–2015: la Myanmar National Democratic Alliance Army(MNDAA), dominée par les Chinois du nord du Myanmar, attaque Laukkai dans la province birmane du Kokang avec l’aide de la Chine. 47 soldats sont tués et 100 000 réfugiés fuient dans la province chinoise du Yunnan.