Le 10 février dans l’Histoire

11
Anwar Ibrahim (image Flickr)

Éphéméride en Asie: le 10 février dans l’Histoire

– 1904:le Japon déclare officiellement la guerre à la Russie.

– 1939: l’armée japonaise débarque sur l’île de Hainan et la ville portuaire de Haikou tombe aux mains du Japon.

– 1946: lors de la première réunion de Jakarta, les Pays-Bas et l’Indonésie acceptent d’initier l’indépendance de l’Indonésie par le biais de la création d’un Étatfédéral.

– 1955: les 14 483 habitants de l’île de Dachen sont tous évacués à Taiwan.

– 1964: le gouvernement de la République de Chine-Taiwan rappelle ses envoyés diplomatiques en France et déclare qu’il rompra les relations diplomatiques avec la France.

– 1992: L’ancien Premier ministre singapourien Lee Kuan Yew arrive en visite à Taiwan.

– 2001: Le maire de Taipei, Ma Ying-jeou (馬英九), se rend à Hong Kong pour une visite officielle de cinq jours.Il y rencontre le chef de l’exécutif de Hong Kong Tung Chee-hwa(董建華).

-2011 : Le ministère des Affaires étrangères de la République de Chine-Taiwan proteste contre les Philippines, qui a extradé 14 suspects taiwanais impliqués dans un réseau d’escroquerie internationale en Chine. Le Président philippin répond avoir agi conformément aux intérêts internationaux et refuse de présenter ses excuses à Taiwan.

–2013: The Life of Pi, réalisé par Ang Lee, remporte le prix de la meilleure photographie et le prix des meilleurs effets visuels aux BAFTA Film Awards.

– 2014: le ministère de l’Éducation amende les programmes d’histoire : l’histoire de la domination coloniale japonaise et de la République de Chineà Taiwan occupent désormais une place plus importante dans les programmes, ainsi que l’incident du 28 Février 1947.

–2015: La Cour suprême de Malaisie déclaré coupable l’ancien chef du parti d’opposition, Anwar Ibrahim, selon la loi anti-sodomie, et le condamne à une peine de cinq ans d’emprisonnement.

– 2016: La Corée du Sud punit la Corée du Nord pour avoir lancé des missiles balistiques et effectué des essais nucléaires. La Corée du Sud suspend ses opérations dans la zone industrielle de Kaesong. La corée du Nord expulse le personnel sud-coréen du parc. La présidente sud-coréenne Park Geun-hye décide de cesser entièrement le fonctionnement de la zone industrielle.