Journée mondiale de la radio: CBS au service des espions interdétroit

85
Siège de RTI (Image RTI)

« Le gouvernement de la République de Chine ne reviendra pas sur le passé de tous les officiers de l’armée de l’air de la Chine communiste qui optent pour la défection et viennent à Taiwan. Le gouvernement leur garantira la sécurité. Toute personne qui vient à bord d’un avion ou qui orchestre une défection pourra recevoir une prime en fonction des critères suivants : le bombardier Xian H6 recevra 300 kg d’or, pour un appareil J7, 262,5 kg d’or et la prime est de 225 kg d’or pour les appareils H-5, Nanchang Q-5 ou les avions tri-réacteurs. Voici les signes d’une défection : lorsque vous approchez de la côte ouest de Taiwan, il faut ralentir la vitesse de vol, sortir le train d’atterrissage et laisser l’appareil planer et descendre. »
Cet extrait d’une émission en chinois de CBS (Central Broadcasting System) durant «la guerre froide» interdétroit visait à inciter les Chinois à défection.

Les « incitations » faisaient partie du travail quotidien des animateurs de CBS, qui naviguait entre espionnage et défection. A l’occasion de la journée mondiale de la radio, notre décryptage vous propose une rencontre avec une ancienne animatrice en chinois, et ancienne chef d’édition Liu Wei-ying qui partage son travail mystérieux de jadis.

Ps. Avant que les langues étrangères rejoignent CBS pour constituer le groupe RTI d’aujourd’hui, CBS diffusait uniquement vers la Chine.