Les incultes : une voyageuse aveugle, des vitraux français à Taipei et le quatuor Landmark

34
Le quatuor à cordes Landmark (Image AIII event)

La voyageuse aveugle

Fabien nous parle aujourd’hui de Chen Nan-ting (陳南廷), une Taiwanaise devenue aveugle à l’âge de 10 ans et qui a parcouru presque tous les continents. Aujourd’hui âgée d’une cinquantaine d’années, Chen Nan-ting explique que chaque pays et chaque destination peut être appréhendé par le toucher, l’olfaction, l’audition et le goût, et que c’est ce qu’elle a fait toute sa vie.

Chen Nan-ting (image CNA)

Des vitraux français à Taiwan

Les Incultes se penchent sur une église pas comme les autres à Taipei. Notre Dame de Songshan ne paie pas de mine d’extérieur avec une bâtisse de béton dans une grande avenue à la circulation chargée. Et pourtant, à bien y regarder, l’église à la forme arrondie dénote du reste du quartier d’autant plus qu’elle vient de se parer de réels vitraux, ce qui est plutôt rare à Taiwan. Ces vitraux, commandés par la communauté de prêtres français sur place, sont signés du maître verrier Serge Nouailhat qui les a réalisés dans son atelier de Mortain avant de les installer à Taipei le mois dernier. Un total de huit vitraux de 2,50m sur 1,80m.

Coupe des verres des lancettes en atelier (vitraux français à Taiwan image blog du verrier)

Le quatuor à cordes Landmark

Les incultes reviennent sur un quatuor à cordes très particulier que ne suis pas les règles établies de la musique classique. Vous ne les trouverez pas dans une salle de concert classique mais sans doute dans un parc ou encore au détour d’une rue, dans un café. Pour Jennifer Wu, l’altiste du groupe, la musique se partage, la musique est libre et la musique classique est fun !
Landmark essaye de brisés les préjugés sur la musique classique en la rendant plus amusante et plus accessible aux moins initiés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here