Les incultes vous présentent un artiste touche à tout, les 100 ans du palais présidentiel et la mésaventure d’une préface disparue…

24
(image Flickr)

Un artiste accompli et touche à tout

Fabien nous parle cette semaine de l’artiste taiwanaise Tsai Erh-ping (蔡爾平), sculpteur, bijoutier, peintre, horticulteur, forgeron et céramiste, dont chacune des oeuvres est une merveille de détails et de beauté. Formé à Taiwan et New York dans plusieurs disciplines, Tsai Erh-ping est prisé par de nombreux collectionneurs d’art à travers le monde mais également par les grandes dames de ce monde qui apprécient ses oeuvres atypiques. Pour autant, l’artiste n’emploie aucun matériau précieux ou rare dans ses oeuvres et se contente souvent de les récupérer dans des décharges pour ensuite les retravailler longuement.

Excursion au Palais Présidentiel pour ses 100 ans

Le palais présidentiel, construit sous la période de l’occupation japonaise, célèbre son centenaire en grande pompe avec de nombreuses activités. Les Incultes reviennent sur l’Histoire de la bâtisse, son rôle et son évolution tout en présentant l’événement du centenaire.

Palais présidentiel de Taiwan (par Shizhao source wikimedia commons)

Encore une censure de la Chine

Nous parlions la semaine dernière de la censure du parti communiste chinois qui cible un jeu vidéo taiwanais appelé « Devotion ». Les Incultes parlent encore de censure cette semaine mais dans le milieu de l’édition de livres avec la suppression d’une préface écrite par un auteur taiwanais.