Aide judirique aux enseignants au sujet de la parité des deux sexes

19
Conférence de presse pour dénoncer la pression subie par des enseignants au sujet de la parité des deux sexes (Image RTI)

Des représentants des groupes de citoyens, d’enseignants et de la justice ont tenu ce matin une conférence de presse dénonçant les pressions qu’ils rencontrent dans l’enseignement sur la parité des deux sexes. Si la loi sur l’enseignement sur la parité des deux sexes est en vigueur depuis 15 ans, les enseignants sont plus que jamais perdus depuis que les Taiwanais ont voté pour l’interdiction de cet enseignement pour les niveaux primaire et collège par le biais d’un référendum en novembre dernier. Les enseignants qui continuent à donner des cours sur la parité des deux sexes subissent parfois la pression de certaines structures ou de parents plus conservateurs.

 

Chou Han-Wei (周漢威), président de la fondation d’aide juridique, a annoncé la mise en place d’une nouvelle ligne téléphonique pour apporter des assistances juridiques aux enseignants : « A travers des formations, la fondation d’aide juridique souhaite que les avocats sensibles à la question de la parité des deux sexes apportent leur assistance aux enseignants. Ces derniers peuvent solliciter ces aides via notre ligne spécifique mise en place par notre plateforme. En même temps, nous assistons les enseignants à apporter leur aide à leurs élèves sur le plan juridique pour que les élèves puissent faire face aux obstacles et aux problèmes rencontrés sans qu’ils commettent des actes regrettables. » La fondation apporte ainsi concrètement son assistance aux enseignants qui subissent de plus en plus d’interventions extérieures dans leur enseignement alors que le ministère de l’éducation a réitéré le respect de la loi sur l’enseignement sur la parité des deux sexes dans l’éducation nationale.