L’absence de Taiwan à la réunion consultative de l’OMS est une injustice

54
Vaccin contre la grippe (image d'illustration, source: Pixabay)

Le centre de contrôle des maladies a fait part de son fort mécontentement aujourd’hui par rapport à l’impossibilité pour Taiwan de participer à la récente réunion de consultation et d’informations de l’OMS sur la composition des vaccins contre la grippe pour la saison grippale 2019-2020 qui s’est tenue le 21 février dernier à Pékin.

En réalité, Taiwan a envoyé des experts à cette réunion tous les ans depuis 2014 mais n’a reçu l’invitation formelle de l’OMS pour cette année que le jour-même de la réunion, rendant de facto impossible toute participation au rendez-vous de Pékin.

Le directeur du centre de contrôle des maladies Luo Yi-jun (羅一鈞) a affirmé que le centre mettra tout en oeuvre au service de la santé des Taiwanais, quitte à redoubler d’efforts, tout en condamnant ces facteurs politiques qui violent le droit des Taiwanais à l’information sanitaire : « Cette réunion étant en principe une réunion ouverte, même les représentants des sociétés pharmaceutiques peuvent y participer. Nous estimons que Taiwan ne devrait pas en être exclue en raison d’éventuels facteurs politiques. Cela affecte négativement la population par rapport aux questions de santé. Néanmoins, nous allons continuer à œuvrer de notre mieux pour collecter et transmettre toutes les informations liée la prévention des épidémies. Cela dit, s’il est très facile pour les autres pays d’obtenir ces informations dès la réunion, nous devons dépenser 3 à 5 fois plus d’énergie pour le même résultat, ce qui n’est pas juste pour nous. »

Pour sa part, la Présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) a condamné cette situation qui non seulement viole les droits des 23 millions de Taiwanais à la santé mais qui en plus risque de générer des failles dans le réseau mondial de lutte contre les maladies et épidémies. La Présidente a également réitéré la détermination de Taiwan d’apporter sa contribution sur la scène internationale en s’efforçant de prendre part aux activités des organismes internationaux.