A Taipei aussi, les Tibétains en exil s’apprêtent à commémorer les 60 ans du soulèvement de 1959

24
Commémoration des 60 ans du soulèvement tibétain de 1959 (le 10 mars 2018 à Taipei) (Image : RTI)

Une marche pacifique en commémoration des 60 ans du soulèvement tibétain de 1959 sera organisée ce dimanche 10 mars à Taipei. Alors que Taipei s’apprête à héberger cet événement pour la 16ème fois, une conférence de presse a été organisée aujourd’hui pour annoncer l’itinéraire et pour appeler tout un chacun à ne pas oublier les souffrances des Tibétains.

Tashi Tsering, fondateur et président du Réseau des droits de l’homme pour le Tibet et Taiwan (Human Rights Network for Tibet and Taiwan), a appelé les Taiwanais à faire preuve de la plus grande prudence au sujet de l’ « accord de paix » que le président du KMT a dit vouloir signer avec la Chine.

« J’implore le gouvernement taiwanais à être sur ses gardes lors d’éventuelles discussions avec le gouvernement chinois. Il ne faut pas oublier les leçon que donnent les cas du Tibet et de Hong Kong : il faut être prudent en discutant avec la Chine. Je suis aussi un citoyen taiwanais, je ne veux pas devenir un réfugié une deuxième fois ».

Etaient également présents des représentants du DPP, du New Power Party et du Parti Social Démocrate. Le secrétaire général du DPP Luo Wen-jia (羅文嘉) en a profité pour envoyer une pique à ses adversaires :

« J’espère sincèrement que le secrétaire général du KMT, son président, ou encore les maires de Taipei et de Kaohsiung expriment clairement leur positionnement par rapport à la démocratie, aux droits de l’homme et à la dictature ».

La marche, qui regroupera des Tibétains en exil mais aussi des sympathisants de la cause tibétaine, partira du Musée national de Taiwan, près du parc du Mémorial 228 pour finir aux pieds de cloche bouddhique restaurée de Nishi Honganji, dans le quartier de Ximending.