Le Comité olympique publie une liste de 11 athlètes contrôlés positifs au test antidopage

31
L’haltérophile Hsu Shu-ching (許淑淨) a été contrôlée positive au contrôle antidopage de 2017 (Image : Facebook de Hsu Shu-ching)

Il y a quelques jours, le comité olympique taiwanais Chinese Taipei a reçu une lettre de l’Agence mondiale antidopage (WADA) lui demandant de publier les noms des athlètes testés positifs au contrôle antidopage. Le comité à ainsi publié aujourd’hui une liste de 11 athlètes au total de disipline d’haltérophilie, d’athlètisme, de force athlétique, et de culturisme (bodybuilding).

Sur la liste des athlètes concernées figure l’haltérophile Hsu Shu-ching (許淑淨), qui a remporté la médaille d’or de la catégorie des 53 kilos aux Jeux Olympiques en 2012 et 2016. Le test n’a eu aucun lien avec ces deux compétitions car il a eu lieu en 2017, peu avant le Championnat du monde d’haltérophilie. Figure également l’haltérophile Lin Tzu-chi (林子琦), médaille d’or aux jeux d’Asie d’Incheon en 2014 et aux championnats asiatiques d’Astana en 2013 dans la catégorie des 63 kilos.

Le directeur du Bureau des sports Kao Chin-Hsung ( 高俊雄) a réagi en affirmant que Taiwan pratiquait une politique de « tolérance zéro » envers la pratique du dopage : « Afin de protéger les droits et les intérêts de nos athlètes participant à des comp étitions internationales, nous nous devons de respecter le code de l’Agence mondiale antidopage. Cela signifie que la position du Bureau des sports envers l’utilisation des produits dopants est une politique de « tolérance zéro ». De même, nous discutons actuellement de la création d’une agence nationale indépendante de contrôle antidopage ».

En attendant, la liste du comité, postée brièvement sur le site internet dans la journée, a été retirée peu après.