Echec des négociations entre EVA air et le syndicat de son personnel navigant

77
Personnel Navigant de EVA air en protestation (Photo CNA)

Après des négociations vaines sur les conditions de travail du personnel navigant qui ont duré deux ans, le syndicat de Taoyuan a annoncé qu’il organisera un vote en mai pour décider de la tenue ou non d’une grève mais reste ouvert à toute discussion avec le patronat de la deuxième compagnie aérienne taiwanaise comme l’a souligné Cheng Ya-ling (鄭雅菱), secrétaire générale du syndicat: « Si Eva Air est prête à établir un véritable plan démontrant sa bonne volonté, notre syndicat est toujours prêt à négocier. Nous appelons EVA air à saisir cette dernière opportunité pour résoudre nos différends avec sincérité et un projet concret. »

Le personnel navigant a trois principales réclamations : la réduction du nombre de vols exigeant une surcharge de travail, la hausse de bonus pour certaines destinations et l’augmentation du nombre de ses sièges au comité d’administration. Cependant la compagnie et le syndicat n’ont pas atteint de consensus durant les deux dernières années. 4000 des 11 000 employés de EVA air appartiennent au personnel navigant, parmi eux 3 000 font partie du syndicat de Taoyuan.