La chirurgie taiwanaise se dote des instruments intelligents

48
illustration des instruments de guidage de Spineguard (image site de la compagnie)


A Taiwan, les opérations chirurgicales liées à la colonne vertébrale concernent quelques 8000 patients chaque année, avec une hausse annuelle de 2-3%. Dans ce cadre, l’entreprise franco-américaine SpineGuard tente de faire valoir ses instruments dernier cri et surtout sa technologie digitale de guidage chirurgical en temps réel (DSG) « pour sécuriser et simplifier le placement d’implants osseux ».

Dernièrement, Taiwan a autorisé la commercialisation en milieu chirurgical de plusieurs instruments de SpineGuard, par le biais d’un partenariat avec le distributeur taiwanais Dreammed Biomedical.

Le décryptage de ce mardi revient sur cette autorisation et les objectifs affichés de la compagnie SpineGuard de développer son marché de technologie digitale de guidage chirurgical en temps réel à Taiwan et en Asie Pacifique.