Le premier ministre taiwanais commente les manifestations hongkongaises contre l’amendement de la loi sur l’extradition

15
Manifetation à Hong Kong (Photo CNA)

Dimache dernier, plus de 130 000 Hongkongais sont descendus dans la rue (selon les chiffres de l’organisteur) pour s’opposer au projet d’amendement de la loi sur l’extradition qui permet d’extrader des individus recherchés par des pays n’ayant pas d’accord d’extradition avec Hong Kong – y compris la Chine et Taïwan.

Aujourd’hui, le premier minsitre Su Tseng-chang (蘇貞昌) est intervenu pour avertir les Taiwanais des risques d’un pays et deux systèmes : « La liberté d’expression ou la participation à un mouvement suffit pour mettre un jeune derrière les barreaux pour plusieurs années. La promesse de la Chine aux Hongkongais du non changement de système pendant 50 ans et un pays et deux systèmes s’avère un pur mensonge. Il ne faut pas se laisser tenter par de belles paroles. La liberté et la démocratie de Taiwan résultent des combats de longue haleine de tous qui méritent notre préservation. » Su Tseng-chang a indiqué que cet amendement mettra également en danger tout Taiwnais voyageant à Hong Kong et les Taiwanais doivent être particulièrement attentifs à la situation de Hong Kong.