SYSTEME POLITIQUE

Le saviez-vous ?

  • Le président et le vice-président de la République de Chine sont élus au suffrage universel direct tous les quatre ans.
  • Lors des élections législatives de la République de Chine, les électeurs mettent deux bulletins dans l’urne, l’un pour élire un député au niveau de leur circonscription et l’autre pour élire un député sur scrutin de liste à l’échelon national.

La Constitution promulguée sur le continent chinois le 1er janvier 1947 n’a réellement pris effet qu’après 1987, lorsque la loi martiale a été levée. Depuis cette date, elle a subi sept révisions successives – en 1991, 1992, 1994, 1997, 1999, 2000 et 2005 – visant à l’adapter aux réalités actuelles.Une des conséquences les plus importantes de ces amendements est que, depuis 1991, le gouvernement de la République de Chine reconnaît que son administration effective ne s’étend qu’aux territoires qu’il contrôle. C’est pourquoi le président de la République et les députés sont élus par la population de ces territoires et sont responsables devant elle seulement. En vertu de la dernière révision constitutionnelle, promulguée en juin 2005, le nombre des députés au Yuan législatif a été ramené de 225 à 113 ; leur mandat a été prolongé à 4 ans, au lieu de 3 ans précédemment, tandis qu’un nouveau mode de scrutin a été mis en œuvre : les électeurs déposent ainsi deux bulletins dans les urnes, l’un pour choisir un député dans leur circonscription et l’autre pour élire, sur liste nationale, les députés dits hors circonscription. Par ailleurs, le pouvoir de ratifier les amendements constitutionnels est désormais exercé par les citoyens de la République de Chine, par voie référendaire.

Organisation de l’Etat
L’Etat se compose de la présidence de la République et de cinq grandes branches, appelées Yuans. Aujourd’hui, six municipalités spéciales (New Taipei, Kaohsiung, Taichung, Taipei, Taoyuan et Tainan ), 13 districts et trois municipalités autonomes bénéficiant du même niveau statutaire que les districts forment l’ensemble des collectivités territoriales Depuis 2014, tous les chefs des collectivités locales sont élus simultanément au suffrage universel direct pour un mandat de quatre ans.

Le président et le Premier ministre
Le président et le vice-président de la République sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de quatre années renouvelable une fois. Le président est le chef de l’Etat et le commandant en chef des forces armées, et il représente la nation auprès des autres Etats. De plus, il nomme les présidents de quatre des cinq Yuans, dont le Premier ministre qui dirige le Yuan exécutif (Cabinet) et doit régulièrement rendre compte devant le Yuan législatif (Parlement). Les responsables des ministères, des conseils et commissions, et des agences placées sous l’autorité du Yuan exécutif sont nommés par le Premier ministre et forment le Conseil du Yuan exécutif. Afin d’améliorer l’efficacité de l’action gouvernementale, le Yuan exécutif fait actuellement l’objet d’une réforme destinée à faire passer le nombre d’administrations de niveau ministériel de 37 à 29.
Une fois la réforme accomplie – elle a débuté le 1er janvier 2012 – le Yuan exécutif se composera de 14 ministères, huit conseils et commissions, trois agences indépendantes et quatre autres organisations. La Constitution de la République de Chine prévoit que la nomination du Premier ministre par le chef de l’Etat et celle des ministres par le chef du gouvernement ne sont pas sujettes à l’approbation du Yuan législatif.
En revanche, la nomination, par le chef de l’Etat, des membres des Yuans de contrôle et des examens, ainsi que des juges constitutionnels du Yuan judiciaire, doit être confirmée par le Parlement. Quant au président du Yuan législatif, il est élu par et parmi ses pairs.

Les partis politiques
Etant donné le rôle clé de la Présidence dans le fonctionnement du gouvernement de la République de Chine, l’expression « parti au pouvoir » peut être employée pour faire référence au parti dont est issu le président de la République. Le Kuomintang (KMT) a détenu la Présidence pendant plus de 50 ans à Taiwan, avant que le Parti démocrate-progressiste (DPP) ne remporte l’élection présidentielle en 2000 puis en 2004. Le KMT a reconquis la présidence de la République à l’issue de l’élection de mars 2008 et y a été reconduit en 2012. Le DPP a remporté l’élection présidentielle de 2016, marquant la troisième alternance du pouvoir depuis la démocratisation du pays. Lors des élections législatives de janvier 2016, le DPP a remporté 60 % des sièges au Parlement, contre 31 % pour le KMT. Les autres principaux partis représentés au sein du Yuan législatif sont le Parti de la nouvelle force et le Parti pour le peuple.

Crédits : Ministère des affaires étrangères

Retour