La justice taiwanaise donne raison à Uber Taiwan

10
(Image : CNA)

La Haute cour administrative de Taipei a donné raison à Uber Taiwan dans son procès intenté contre le Directorat général des autoroutes, un organisme dépendant du ministère des Transports.

Uber avait été condamné en 2017 à plusieurs amendes mais avait déposé un recours administratif, arguant que la nature de ses activités ne dépendait pas du champ de contrôle du ministère des Transports. Uber Taiwan, qui nie être un service de taxi et estime donc ne pas être dans l’obligation de déposer une demande de permis d’opération auprès du ministère des Transports taiwanais, échappe ainsi à quatre amendes d’un montant total de 100 millions de dollars taiwanais (soit environ 2,9 millions d’euros).

Le ministère du Travail peut encore décider de faire appel du jugement, mais d’ici là Uber pourra continuer à opérer à Taiwan.