Le ministère des transports débouté par la justice qui annule l’amende d’Uber

26
Uber (image archive CNA)

Depuis le lancement de Uber à Taiwan en 2013, le ministère des transports n’a eu de cesse de communiquer avec la firme américaine pour qu’elle enregistre ses activités de voiturage et opère ainsi légalement. En vain!

Face à ces illégalités répétées, quatre motifs ont conduit le ministère à infliger des amendes colossales à Uber qui s’est retrouvée condamnée à devois s’acquitter de plus de 100 millions de dollars taiwanais, soit 3,2 millions de dollars américains!

Uber a déposé un recours administratif et s’est même retiré de Taiwan en février 2017, faute d’entente possible avec le gouvernement. Finalement deux mois plus tard, la firme américaine revenait sous un autre modèle d’activité que le ministère des transports validait, mais ce dernier réclamait toujours qu’Uber s’acquitte de ses amendes.

La justice a tranché et donne raison à Uber… Retour en détails dans le décryptage de ce vendredi.