Décryptage : le Parc du mémorial de la terreur blanche de Jing-Mei

19
Parc du mémorial de la terreur blanche de Jing-Mei (Image : Wikimedia Commons - Reke)

Alors que parc du mémorial de la terreur blanche de Jing-Mei (en chinois 白色恐怖景美紀念園區), situé dans l’arrondissement de Xindian, dans la ville du Nouveau Taipei, fêtera le premier anniversaire de son inauguration officielle ce samedi 18 mai, nous sommes allés interroger Zhang Yongchuan (張永泉), assistante de projet du musée, pour nous parler de cet important témoin du passé autoritaire de l’île.

S’il est beaucoup moins connu que le mémorial de l’île verte, où l’on peut aujourd’hui visiter l’ancienne prison de dissidents politiques, le mémorial de Jing-mei a en réalité été un élément clé du règne autoritaire du KMT à partir de 1968 et ce jusqu’à la démocratisation de Taiwan au début des années 1990. Retour dans ce décryptage dans ce lieu qui fut d’abord une école militaire, puis un tribunal militaire et centre de détention pour prisonniers politiques, avant d’être transformé en un lieu de mémoire.