Les associations protestent contre l’autorisation du glyphosate sur certains produits

25
Conférence de presse pour s'opposer à l'autorisation du glyphosate (Photo CNA)

A la suite de demande de la société Bayer (ayant récemment acquis le groupe Monsanto), le bureau du contrôle alimentaire et pharmaceutique dépendant du ministère de la Santé a l’intention d’assouplir les restrictions sur les taux de résidu de glyphosate imposés à dix céréales. Si jusqu’à présent, Taiwan respecte la tolérance zéro sur la présence de résidus de ce produit sur les céréales comme l’orge ou l’avoine, le gouvernement a annoncé le 23 avril que le taux de résidu autorisé sera de l’ordre de 10 ppm à l’avenir. Plusieurs groupes de la société civile ont tenu aujourd’hui une conférence de presse exhortant le gouvernement à annuler cette décision. Selon eux, de plus en plus de preuves à l’échelle internationale remettent en cause la sûreté de ce produit, probablement cancérigène. Selon eux, le bureau du contrôle alimentaire et pharmaceutique ne doit pas se fier uniquement aux données fournies par l’importateur de l’herbicide pour décider cet assouplissement. Lin Chin-fu (林金富 ), le vice directeur du bureau présent à la conférence de presse, indique avoir procédé selon le standard établi à Taiwan, mais déclare vouloir écouter les différentes opinions des Taiwanais.