Voyages en Birmanie : alerte au plus haut niveau

9
Kuo Hung-wei du CDC (photo : RTI)

Si les cas de rougeole continuent de se multiplier à Taiwan, la situation dans plusieurs autres pays de la région s’avère encore plus inquiétante. Pour cette raison, le centre pour la prévention des maladies (CDC) appelle à la vigilance tous les ressortissants taiwanais qui envisagent des déplacements dans les pays les plus touchés, comme la Birmanie.

Kuo Hung-wei (郭宏偉), du CDC a précisé  : « En raison des risques qui se présentent en Birmanie, nous avons décidé le 15 mai d’élever l’alerte au plus haut niveau. » Selon le spécialiste, du 1er janvier au 30 avril, la Birmanie a recensé plus de 3 400 cas de rougeole sur son territoire. Il s’agit d’un niveau record depuis 2006.

Par ailleurs, le Vietnam est aussi un pays à haut risque où environs 80 nouveaux cas sont rapportés chaque semaine depuis un mois. Les autorités vietnamiennes ont fait état de 1 274 personnes touchées, selon un bilan provisoire du 19 mai dernier. Du côté de la Thaïlande, le nombre accumulé s’élève déjà à plus de 2 700 cas.

Cependant, le CDC a constaté que la plupart des personnes qui ont dernièrement eu recours à la vaccination pour se protéger sont plutôt ceux qui partiraient pour le Japon alors qu’en réalité, dans l’ensemble de l’archipel, on n’a relevé que 486 cas depuis le 1er janvier.