Lee Chin-yung prend les rênes de la commission centrale des élections

10
Entrée en fonction de Lee Chin-yung à la tête de la commission centrale des élections (photo RTI)

Après une nomination sujette à débat et un vote houleux au Parlement pour l’approuver, l’ancien membre du DPP Lee Chin-yung (李進勇) est officiellement entré en fonction aujourd’hui à la présidence de la commission centrale des élections.

Réitérant sa détermination à œuvrer de manière impartiale pour mener à bien sa nouvelle responsabilité, à commencer par l’organisation des élections présidentielle et législatives du 11 janvier 2020, Lee Chin-yung a coupé court à tout le débat suscité sur son aptitude à agir de manière neutre : « Si les partis politiques estiment que quelqu’un issu d’un parti politique n’est pas apte à occuper un poste d’un organisme indépendant de la nation, alors comment pouvons-nous espérer qu’un parti puisse défendre le fonctionnement d’un organisme indépendant de la nation ? C’est une question à laquelle chacun doit réfléchir. »

Lee Chin-yung a également insisté sur sa seule et unique mission : mener à bien le processus électoral pour que le chaos vécu lors des élections locales et référendums de novembre 2018 ne se répète pas.